25 juillet 2010

Uniikki

    
C'est l'été, on s'emmerde un peu à fondre au soleil, les choses tournent au ralenti, mais heureusement, en fouillant le web, on trouve des trucs plutôt rafraîchissant parfois. Je vous propose un p'tit voyage en Finlande, à la découverte de leurs rappers. Ben ouais, y a aussi des rappers en Finlande, qu'est-ce que vous croyez ? En fait, les Finlandais, ils sont comme les autres dans leurs clips, belles bagnoles, eazy girlz, bling-bling, gros bras et marcels... Sauf qu'ils sont tous tout Blancs. Ben ouais. Bref, ce clip, du groupe Pojat On Poikii le voilà :




Vous avez saisi le rapport au poker ? En même temps, c'était pas super dur, c'est écrit en gros sur l'écran au début du clip. Pas vu? Bon, y a un guest dans cette vidée et ce n'est autre que Ziigmund, aka Ilari Sahamies, un des plus grands gagnants en cash games high stakes online. Et comme si ça suffisait pas, hop, on fait vite un petit clip avec des potes. Il se fait pas chier, le Ilari, surtout que c'est pas le dernier pour faire la teuf'... Tellement que, cette année, il a séché les WSOP pour participer, je cite, à toutes les "summer parties" de son pays et visiter le plus grand strip club de Jo'burg, pendant la finale de la coupe du monde de football.

Et toi, ça te dirait d'être plus que gagnant en high stakes et de faire le balla dans des clips avec tes potes?

[edit : un petit screen avec le nom du sponsor de Ziigmund quand même. Ouais, parce qu'il s'est donné beaucoup de peine pour avoir une visibilité optimale dans le clip : ]


21 juillet 2010

All The Right Moves

    
Depuis l'avénement de winamax.fr, y a un truc qui est cool quand même, c'est leurs tournois deepstacks. Tout au long de la journée, on a la possibilité de jouer un MTT de qualité avec 20k de départ, pour des levels de 12 minutes. Sympa. Sauf quand leur soft plante en plein Xtra et que tu es, à ce moment, parmi les 30 meilleurs sur 500 restants. Bon, wam m'a remboursé le buy-in (10€), mais je dois avouer que je m'en cogne un peu. J'aurais préféré pouvoir continuer le tournoi et peut-être décroché un itm... Mais bon, voilà, j'oublie vite, et la structure de leurs deep vaut vraiment la peine. Surtout que c'est plein de nouveau clients français alléchés par les pubs TV de la bande à Bruel.

Alors voilà, j'aime les deeps de wam. 

Et j'ai failli en ship un aujourd'hui. 

super en forme en arrivant en tf...


Bon, le buy-in était que de 10€. Et je finis 3è. Sick.

16 juillet 2010

WSOP ME 2010: ma table finale de rêve


Beaucoup des joueurs que j'aurais aimé voir aller au bout sont maintenant en train de siroter un whisky au bar, ce qui ne m'empêche d'établir ma table finale rêvée :
  
1) Michael Mizrachi, aka The Grinder : le Ricain pas parfait, loin d'être lisse, qui a connu une année difficile, puisqu'il s'est broke au table de craps et face au fisc de son pays.
2) Johnny Loden et Theo Jorgensen : fallait bien un (ou des) Scandinave(s).
3) David Benyamine: parce qu'il est l'un des meilleurs en cash game et parce que c'est toujours cool de voir ce que nos amis Français vont en faire pendant les trois mois de pause qui séparent la table finale des éliminatoires.
4) Le ressortissant d'Oman, Meenaskshi: pour assister au boum du poker là-bas.
5) Un Irlandais random: parce qu'il sera bourré en table finale.
6) Le Russe Alexander Kostritsyn: parce qu'il en faut un qui parle pas anglais devant les caméras d'ESPN.
7) Un random américain redneck, appelons-le John Smith: c'est lui qui gagnera.
8 ) Dag Palovic: parce que 2010 est son année.
9) Phil Hellmuth : ah non.
So long, so far...

5 juillet 2010

L'ARJEL les a tuer



La photo ci-dessous témoigne d'une des actions les plus visibles entreprise par les joueurs réguliers du tout nouveau Pokerstars.fr. Dimanche 4 juillet, ils se sont effet donné rendez-vous afin de faire grève sur les tables du leader du marché mondial. Tout simplement. Pourquoi ? Pour protester contre le rake abusif que pratique le site sur ses tables réservées aux joueurs français. Pour comprendre, il faut revenir à la genèse de l'histoire. Lorsqu'il décide de régulariser le marché, l'État français impose un impôt de 2% sur chaque rake pratiqué par les rooms agréées. Ce qui se traduit sur tous les pots de cash game et les fees des tournois. Seulement voilà, Pokerstars avait promis de ne pas répercuter cette taxe sur les joueurs, ce qui, dans la réalité, n'a bien sûr pas été le cas. Ce qui donne des rakes de plus de 25% sur certains tournois (à petits buy-in)* et de 7% sur les cash game, avec une taille prise sur les pots joués preflop (ce qui est contraire dans les pratiques du milieu qui adhère, en général, au no flop, no drop)! Les autres opérateurs sont, en moyenne, moins gourmand dans la part qu'ils prélèvent aux joueurs, mais on ne se passe de Pokerstars comme ça. Alors, les joueurs, après avoir mené une véritable guerilla contre PS et l'ARJEL (mails collectifs de plainte, etc.), on décidé de se mettre en grève ce dimanche 4 juillet. De s'asseoir sur les tables du site et de ne pas jouer. Tout simplement.


*plus on monte dans les buy in, plus le pourcentage dur ake diminue. Toutefois, on arrive encore à un taux de 11,11% pour les tournois les plus chers.
Plus d'infos sur le rake des sites en .fr : wam-poker et club poker.

Le bonus
L'ouverture du marché des jeux d'argent, très controversée, vous l'aurez compris, en France aura au moins permis à nombre de créatifs de nous concocter quelques campagnes publicitaires dignes d'intérêt. Certes, la plupart sont classiques et font preuve d'une banalité affligeante, si ce n'est au niveau du traitement de l'image ou de la photographie. C'est le cas des deux films choisis par Pokerstars, le leader du marché mondial:

Il existe, bien sûr, la version pour attirer les fishettes dans les filets du géant:

(mais, dites-moi, ce serait pas Arnaud Mattern qui se fait défoncer par la belle Vanessa ?)
Winamax.fr a, pour sa part, opté pour un film à l'allégorie évidente:


Sans oublier qu'il fallait la petite frimousse coquine de Patrick pour vendre le poker en France. Mis à part le côté assez drôle du truc, on peut regretter que les créatifs n'aient pas trouvé mieux que de montrer des flingues et des katanas de toute sorte pour illustrer une "arme" au poker. On n'est pas prêt de sortir des clichés crasseux d'arrière-salle et de gangsters. Tant pis. Ou tant mieux. Je sais plus trop.
Pour terminer, un grop coup de coeur de slowrolled pour la campagne du PMU. Bon, ok, le PMU c'est les chevaux. Mais maintenant, c'est aussi les paris sportifs et le poker. Et c'est donne quoi des chevaux et des jockeys ouverts aux jeux d'argent en ligne? Ben ça:

Celle que vous avez sûrement tous déjà vu:



Mais c'est là que ça devient du lourd. Enjoy:







So far, so good...
[article originalement rédigé pour slowrolled.com]